Destination Anjou Vignoble et Villages - Logo
DSC00186
IM7D3000
IM7D5681
Jardin des Kangourous 2015 crédit A.Rosselin (1)
Jardin des Kangourous 2015 crédit A.Rosselin (40)
Jardin des Kangourous 2015 crédit A.Rosselin (48)
Jardin des Kangourous 2015 crédit A.Rosselin (65)

Rencontre avec Muriel Laurendeau au Jardin des Kangourous

Pourquoi des kangourous à La Possonnière ?

C’est l’animal qui nous intéressait le plus, on voulait travailler avec des animaux en liberté, pas comme dans un zoo. On recherchait une espèce inoffensive, connue et méconnue, et nous avons donc choisi le kangourou. Ayant toujours été attirés par l’Australie, on s’est dit qu’on allait recréer notre petite Australie ici. Cela surprend un peu les visiteurs mais c’est ça aussi qui est amusant ! Le Jardin des Kangourous est la sortie exotique du coin ! La nature vient à vous !

Et l’hiver, que font les kangourous ?

On a choisi, comme espèce, le Wallaby de Bennet, qui a une fourrure très épaisse et supporte très bien le froid jusqu’à -20°C. Les animaux sont en vacances 6 mois par an et, les autres 6 mois, ils accueillent les visiteurs. Ils sont toujours en extérieur, toujours en mouvement, et, même s’ils ont un abri, ils n’y vont que très rarement.

Quelle est la meilleure période pour voir les bébés dans les poches des mamans ?

La logique veut que ce soit le printemps et c’est effectivement là où la proportion de bébé est la plus grande mais, même pendant l’été, il y a encore des bébés. On a même eu la chance d’avoir un bébé albinos il y a quelques années.

Comment s’y prendre pour les voir au mieux ?

Dans ce parc, on n’approche pas les kangourous, ce sont les kangourous qui viennent à vous. Ils sont très sympathiques, très sociables. Vous allez vous assoir, être calme, patient, le kangourou prendra confiance et viendra alors vous voir. Vous pouvez leur faire des bisous, des câlins et même prendre des selfies !

Une anecdote à nous raconter ?

Un bébé kangourou est arrivé escorté par des gendarmes, c’était original ! La maman kangourou était morte et les personnes s’étant perdues, des gendarmes ont escorté la voiture comme celles des présidents et brûlé les feux rouges !

Une question ? Nous pouvons discuter…
amet, Lorem quis fringilla Praesent Curabitur ut dolor